Présentation du LPCNO​
Étude des propriétés physiques de nano-objets

Présentation du LPCNO

L’étude des propriétés physiques de nano-objets constitue depuis dix ans environ un domaine de la physique du solide en émergence grâce à l’avènement des techniques de nano-fabrication.

Ce sujet a connu de grandes évolutions liées d’une part à la nature des nano-objets étudiés (multiplication des méthodes d’élaboration, contrôle du matériau et des tailles, …), d’autre part à l’apport des techniques de micro(nano)-électronique et de champ proche optique pour réduire le nombre de nano-objets sondés (au départ des collections d’objets nanométriques désordonnés, puis plus récemment des nano-objets individuels ou des auto-assemblages d’objets réguliers), ouvrant de nouveaux espaces de recherche.

Le but de cette miniaturisation ultime est de créer des objets aux propriétés et fonctionnalités nouvelles qui touchent de nombreux secteurs d’activité tels que la communication et l’information, les transports, la sécurité, la santé, l’environnement …

La tendance actuelle est de privilégier l’étude d’objets individuels ou de nano-objets auto-assemblés dont la méthode d’élaboration garantisse une grande qualité de structure et de l’état de surface.

Les systèmes étudiés concernent les nanoparticules semi-conductrices ou métalliques, les nanotubes, et plus récemment les biomolécules et brins d’ADN.

En bref, le domaine des nano-technologies et des nano-sciences est porteur d’innovations futures qui vont progressivement bouleverser notre environnement et notre société, notamment dans les technologies de l’information et de la communication et dans le domaine du biomédical.

Le LPCNO a ainsi une très forte expérience en :
- spectroscopies optiques
- nanostructuration
- nanomagnétisme
- mesures de transport
- synthèse de nanoparticules
- modélisation moléculaire

Le Laboratoire (LPCNO) regroupe 80 personnels chercheurs, enseignants chercheurs, ITA et étudiants/Post doctorants et se compose de cinq équipes de recherches :
- Nanomagnétisme – Responsable : Julian Carrey
- Optoélectronique Quantique – Responsable : Xavier Marie
- Nanostructures et Chimie Organométallique – Responsables : Céline Nayral et Lise-Marie Lacroix
- Nanotech – Responsable : Laurence RESSIER
- Modélisation Physique et Chimique – Responsable : Romuald POTEAU