Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-objets

Institut National des Sciences Appliquées
135 avenue de Rangueil, 31077 TOULOUSE CEDEX 4 - FRANCE
Tél : 00 33 05 61 55 96 45 | Fax : (+33) (0)5 61 55 96 97

Partenaires

CNRS
INSA


Choisir la langue du site


          Version Française           English Version

Rechercher

Sur ce site



Accueil du site > LPCNO > Équipes > Nanotech > Présentation de l’équipe Nanotech

Présentation de l’équipe Nanotech

L’équipe Nanotech du LPCNO développe des techniques originales d’assemblage dirigé de nanoparticules colloïdales synthétisées par voie chimique sur des surfaces rigides ou flexibles, avec pour objectif ultime de réaliser des nano-dispositifs fonctionnels exploitant les propriétés originales de ces nano-objets. Cette activité se concrétise depuis quelques années par le développement de capteurs résistifs à nanoparticules extrêmement sensibles : des jauges de contraintes, des capteurs d’humidité et de température. Ce travail donne lieu à des collaborations étroites avec des partenaires industriels. A titre d’exemple, notons le partenariat depuis 2010 avec la start-up toulousaine Nanomade Concept (lauréate du Concours Midi-Pyrénées Inn’Ovations 2010 dans la catégorie "Innovation et futur") sur le projet Flexitouch concernant le développement de surfaces tactiles souples à base de jauges de contrainte à nanoparticules. Mentionnons aussi le lancement de la start-up innovante Nanolike, valorisant les différentes technologies de capteurs développés dans l’équipe Nanotech.

Au delà des nanoparticules colloïdales, l’équipe Nanotech du LPCNO s’intéresse également à l’assemblage dirigé d’objets biologiques (bactéries, levures) sur des surfaces afin d’étudier leurs caractéristiques topographiques, mécaniques et chimiques en milieu physiologique par microscopie à force atomique (AFM). Cette thématique est développée en collaboration avec l’équipe Nanobiosystèmes du LAAS. Enfin, des travaux avec l’équipe Nanomatériaux du CEMES visent à étudier les propriétés électriques de nanocristaux de silicium enfouis dans des oxydes isolants ultra-minces dans l’optique de réaliser des mémoires FLASH à base de ces nanocristaux.