Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-objets

Institut National des Sciences Appliquées
135 avenue de Rangueil, 31077 TOULOUSE CEDEX 4 - FRANCE
Tél : 00 33 05 61 55 96 45 | Fax : (+33) (0)5 61 55 96 97

Partenaires

CNRS
INSA


Choisir la langue du site


          Version Française           English Version

Rechercher

Sur ce site



Accueil du site > LPCNO > Équipes > Nanotech > Présentation de l’équipe Nanotech

Présentation de l’équipe Nanotech

L’équipe Nanotech du LPCNO développe des techniques originales d’assemblage dirigé de nanoparticules colloïdales synthétisées par voie chimique sur des surfaces rigides/flexibles ou sous la forme de membranes autosupportées, avec pour objectif ultime de réaliser des nano-dispositifs fonctionnels exploitant les propriétés originales de ces nano-objets.

Cette activité se concrétise depuis quelques années par le développement de deux applications principales :

(i) des capteurs résistifs à base de nanoparticules conductrices extrêmement sensibles : des jauges de contrainte, des capteurs d’humidité et de température. La forte impédance de ces capteurs associée à leur taille très réduite en font des capteurs particulièrement adaptés pour créer des réseaux de capteurs sans fil communicants. Ce travail, protégé par des brevets, donne lieu à des collaborations étroites avec des partenaires industriels en particulier avec la start-up Nanolike et la start-up Nanomade Concept concernant le développement de surfaces tactiles souples multitouch.

(ii) des nanomarqueurs sécurisés intelligents à base de nanoparticules colloïdales photoluminescentes ou biocompatibles. Grâce à la double fonction d’authentification/traçabilité et aux nombreux niveaux de sécurité pouvant être implémentés sur une surface très réduite, ces marqueurs brevetés proposent des solutions alternatives innovantes pour lutter contre l’anticontrefaçon dans des secteurs divers (documents officiels, produits de luxe, armement…).

En parallèle, l’équipe mène des activités plus amont dans deux domaines :

- le domaine de la plasmo-électronique, étudiant le couplage entre phénomènes plasmoniques et transport électronique dans des assemblées de nanoparticules métalliques entourées de ligands organiques. En collaboration avec l’équipe NeO du CEMES, des actions sont en cours pour comprendre l’interaction entre la résonance du plasmon de surface et la conductance électrique et les mécanismes en jeu. Elles devraient conduire à terme à des applications en hyperthermie.
- le domaine de la micro-fluidique, pour étudier in-situ les mécanismes d’assemblage dirigé de nanoparticules sur des surfaces et développer des techniques d’assemblages hybrides/orientés à plusieurs types de nanoparticules.