Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-objets

Institut National des Sciences Appliquées
135 avenue de Rangueil, 31077 TOULOUSE CEDEX 4 - FRANCE
Tél : 00 33 05 61 55 96 45 | Fax : (+33) (0)5 61 55 96 97

Partenaires

CNRS
INSA


Choisir la langue du site


          Version Française           English Version

Rechercher

Sur ce site



Accueil du site > LPCNO > Annuaire > Fabien

Fabien Delpech

05.61.55.96.50

bureau n°238

Équipe 7. Nanostructures et Chimie Organométallique , Professeur, (Resp.)

Fabien Delpech est Professeur de chimie à l’Université Paul Sabatier (Toulouse 3). Il a obtenu un Doctorat en chimie organométallique à l’Université Paul Sabatier en 1998 sur des travaux portant sur les activations stœchiométriques et catalytiques de liaisons sigma Si-H par des complexes mono et bis-silane du ruthénium, effectués sous la direction de Sylviane Sabo-Etienne au Laboratoire de Chimie de Coordination du CNRS (UPR 8241). Il a ensuite rejoint l’équipe du Professeur Richard F. Jordan à l’Université d’Iowa (Etats-Unis) pour travailler sur la synthèse de complexes alkyles cationiques d’aluminium et d’indium en vue d’exploiter leurs réactivités en catalyse de polymérisation d’oléfines. En 1999, il est nommé Maître de conférences à l’Université Paul Sabatier et travaille jusqu’en 2006 au Laboratoire Hétérochimie Fondamentale et Appliquée principalement sur deux thématiques : le développement de nouvelles méthodes de silylation et la synthèse d’espèces de haute énergie (germylène, phosphinidène). En 2006, il rejoint le Laboratoire de Nanophysique Magnétisme et Optoélectronique pour participer à la création du Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-Objets.

Ses activités de recherche portent actuellement sur plusieurs axes de recherche : l’enrobage de nanoparticules métalliques par de la silice, la préparation par chimie douce de nanoparticules de silice et silicates, et la synthèse de nanocristaux semi-conducteurs (quantum dots). Les applications visées dans le cadre de ces travaux couvrent des domaines très variés comme la lutte contre le cancer (hyperthermie, biodétection), l’astrophysique (compréhension du cycle de la matière) ou le développement de nouveaux matériaux pour l’énergie (photovoltaïque) ou l’affichage (écran TV…).

Ses activités d’enseignement à l’Université Paul Sabatier et à l’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse portent essentiellement sur la chimie inorganique et organométallique, les spectroscopies et la nanochimie. Il est également responsable du master chimie dans sa version en enseignement à distance, qui s’adresse à un public n’ayant pas accès aux enseignements en présentiel (salariés, personnes en situation de handicap, étrangers ou lieu de résidence éloigné d’un site universitaire, problème de santé, choix de vie…).