Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-objets

Institut National des Sciences Appliquées
135 avenue de Rangueil, 31077 TOULOUSE CEDEX 4 - FRANCE
Tél : 00 33 05 61 55 96 45 | Fax : (+33) (0)5 61 55 96 97

Partenaires

CNRS
INSA


Choisir la langue du site


          Version Française           English Version

Rechercher

Sur ce site



Accueil du site > LPCNO > Équipes > Nanotech > Thématiques de recherche > Développement d’une nouvelle génération de puces microfluidiques multifonctions réversibles

Développement d’une nouvelle génération de puces microfluidiques multifonctions réversibles

L’objectif est de réaliser la première étape de mise en contact du substrat chargé avec la dispersion colloïdale dans le cadre du procédé de nanoxérographie non plus par immersion dans la dispersion colloïdale mais par injection automatisée de la dispersion au sein d’une cellule microfluidique. Le développement d’une puce microfluidique spécifique a dû être mené de façon à pouvoir combiner judicieusement les avantages des puces microfluidiques composées de matériaux organiques et inorganiques à savoir : une puce ouvrable/refermable de manière réversible en quelques secondes, résistante chimiquement, transparente, avec des canaux dont les rapports d’aspect peuvent atteindre 1600. La puce conçue, à base d’une combinaison de plusieurs matériaux époxy, a permis d’affiner le contrôle et la compréhension de l’assemblage par nanoxérographie : une limitation de la quantité de dispersion utilisée, une maîtrise des paramètres de rinçage et séchage et surtout une observation in-situ de l’assemblage et des cinétiques associées. Notons que cette puce microfluidique, dont l’intérêt s’est avéré dépasser très largement le champ de la nanoxérographie, a récemment fait l’objet d’un dépôt de brevet financé par la SATT de Midi Pyrénées TTT.