Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-objets

Institut National des Sciences Appliquées
135 avenue de Rangueil, 31077 TOULOUSE CEDEX 4 - FRANCE
Tél : 00 33 05 61 55 96 45 | Fax : (+33) (0)5 61 55 96 97

Partenaires

CNRS
INSA


Choisir la langue du site


          Version Française           English Version

Rechercher

Sur ce site



Accueil du site > LPCNO > Séminaires > 2017 > Métamateriaux et microfluidique

Métamateriaux et microfluidique

Date : 22/06/2017 à 14:00

Titre : Métamateriaux et microfluidique

Intervenant : Jacques Leng

Provenance : Laboratoire du Futur – UMR 5258, CNRS / SOLVAY / Univ. BORDEAUX.

Salle : Salle de séminaire - LPCNO

Résumé : Dans cet exposé, je présenterai quelques réalisations (fabrication ou synthèse) de métamatériaux par voie microfluidique, pour les domaines de l’optique et de l’acoustique. En plus d’une présentation courte des métamatériaux, des matériaux composites ayant des propriétés n’existant pas dans la nature, je tenterai de motiver dans chaque cas pourquoi l’approche microfluidique est pertinente. Le concept général repose sur l’ensemencement d’une matrice par des résonateurs individuels (acoustiques ou optiques) pour modifier la façon dont une onde s’y propage. Si les deux champs partagent les mêmes concepts de matériaux localement résonants, elles se distinguent par la taille des résonateurs. Pour l’optique, nous assemblons par solidification directionnelle microfluidique des nanoparticules hybrides (métalliques et inorganiques, synthétisés ex situ, en batch) de sorte d’avoir des matériaux homogènes à l’échelle de la longueur d’onde de l’optique visible et la fonctionnalité initiale des nanoparticules permet in fine de modifier soit la permittivité, soit la perméabilité du matériau. Pour l’acoustique, les résonateurs sont des particules d’une taille de l’ordre de la centaine de microns, et l’outil microfluidique est alors pertinent pour la synthèse de ces résonateurs, qui sont ensuite assemblés pour faire le matériau final.